Prostate et laser vert legislation,what is the prostate gland and what is it function,healthcare logistics pill box - Reviews

18.07.2016
Dans les annees 1990, environ 400 000 resections transuretrales de la prostate (RTUP) etaient realisees par an en France. Figure 2 : Penetration dans l’eau et dans le sang des lasers en fonction de leur longueur d’onde.
Figure 3 : Chirurgien utilisant le laser vert « greenlight » chez un malade en position de la taille.
Plusieurs etudes ont aussi montre l’interet de cette PVP chez les malades sous anticoagulants. Un autre type de malades peut beneficier d’une PVP : les malades presentant de tres grosses prostates, candidats a l’adenomectomie (chirurgie ouverte) avec un risque de complications important. Les resultats publies dans la litterature internationale concernant l’utilisation du laser dans l’HBP confirment des techniques efficaces au prix d’une morbidite reduite. Utilisee avec succes depuis plusieurs annees pour traiter des hypertrophies benignes de la prostate, elle n'etait pas encore disponible dans l'Indre.
Dans trois a quatre mois, la technique sera egalement etendue au traitement des calculs renaux. Cookies : En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilises a des fins d'analyse. La clinique Saint-Jean est une clinique privee de l’Herault dotee depuis Decembre 2014 de cette technologie. Un saignement pre-operatoire et post-operatoire faible par rapport a la technique « classique » dites Resection de la Prostate (RTUP).
Un temps de sondage plus court et donc une sortie a domicile plus rapide avec possibilite d’effectuer l’intervention en Ambulatoire (une journee sans dormir a la clinique). Le Laser vert GREENLIGHT permet aussi de faire cette intervention alors que vous prenez des traitements anticoagulants ou antiaggregants.
Le Laser GREENLIGHT permet enfin de traiter des adenomes de gros volume (> 60 grammes) par la technique dites de VAPO-ENUCLEATION supprimant ainsi la voie ouverte. Enfin, la Clinique Saint-Jean est aussi dote d’un Laser HOLMIUM special calcul permettant le traitement concomitant de calcul de vessie.
Cette intervention represente le traitement endoscopique de reference de l’hypertrophie benigne de prostate (HBP) symptomatique. Les criteres d’efficacite et d’evaluation de ces lasers sont les troubles mictionnels objectives par le debit maximum (obtenu par une miction sur un debitmetre), la mesure du residu post-mictionnel (echographie ou bladder scan), le score IPSS (score de gene urinaire sur 35), la duree operatoire, la duree de sondage, la duree d’hospitalisation et la puissance utilisee en joules.
Ainsi, l’intervention est realisable en poursuivant l’aspirine, en realisant des arrets courts de clopidogrel voire poursuivre les antivitamines K, tels que la coumadine. En effet, l’adenomectomie est une intervention classique mais avec un taux de complications variant de 10 a 30 %. Classiquement, cette intervention doit etre realisee en environ 60minutes de facon a reduire le risque de « turp-syndrome » decrit ci-dessus.
La duree d’hospitalisation et de sondage est inferieure a la RTUP et l’adenomectomie, les complications postoperatoires immediates sont moindres. Certains ont montre une amelioration de la fonction erectile apres RTUP liee en partie a l’amelioration des troubles urinaires et d’autres ont montre une aggravation de la symptomatologie erectile par une diminution de l’IIEF5 qui est un questionnaire specifique et reproductible de la fonction erectile.
Il semble exister plusieurs avantages a l’utilisation des lasers : durees de sondage et d’hospitalisation diminuees, risques de saignement reduits, pas de syndrome de reabsorption du liquide d’irrigation, possibilite de traiter des patients sous anticoagulants ou a risques operatoires eleves. Pour la premiere fois dans le departement, des patients de la clinique Saint-Francois ont beneficie du laser pour leur operation de la prostate.
Le laser et une camera sont simplement introduits par les voies naturelles, sous anesthesie.


L’utilisation du LASER vert GREENLIGHT est une avancee considerable dans le traitement de l’adenome de la prostate en France et dans le monde. Avec la technologie du Laser vert, nous somme passes a 1 nuit d’hospitalisation en moyenne. Contrairement a ce que disent les utilisateurs du laser concurrent HOLMIUM, la technique de VAPO-ENUCLEATION au GREENLIGHT permet une vaporisation de l’adenome en surface et non pas en profondeur, diminuant ainsi les effets secondaires (brulures).
La majorite des series rapporte des durees de sondage inferieures a 48heures et des hospitalisations franchement raccourcies par rapport a la RTUP. Chez ces malades aux co-morbidites prononcees, les taux de complications ne semblent pas superieurs contrairement a la RTUP. Les complications potentiellement rencontrees sont des decaillotages, des retentions sur caillots, des abces de paroi, des transfusions. Le volume de prostate resequable depend donc de l’agilite du chirurgien pour resequer en une heure.
Une partie des malades peut etre genee par des urgenturies, c’est-a-dire a des difficultes a se retenir d’uriner pouvant aller jusqu’aux fuites par imperiosite, le taux pouvant atteindre 30 % des malades a un mois.
Concernant les lasers, il semble exister peu de retentissement sur la fonction erectile avec seulement un article montrant une diminution de cette IIEF5 chez les patients avec fonction erectile preoperatoire normale. Les techniques lasers (vaporisation ou enucleation) sont donc des alternatives a la RTUP et l’adenomectomie dans le traitement chirurgical de l’HBP.
Le professeur Franck Bruyere, chirurgien urologue au CHRU de Tours, auteur notamment d'une greffe de rein par robot, a l'automne dernier – une premiere en France –, l'utilise depuis plusieurs annees. Le traitement de l’HBP symptomatique consiste en un traitement medical, puis en cas d’echec en un traitement chirurgical.
1) et de « gratter » le tissu genant au niveau de l’uretre prostatique pour laisser la filiere uretrale la plus libre possible.
Une etude a confirme que le saignement moyen lors d’une PVP etait nulle contrairement aux alentours de 500mL lors d’une RTUP (mesure faite par medecine nucleaire, beaucoup plus sensible que le calcul fait par la difference entre hemoglobinemie pre- et postoperatoire). Ces complications sont plus frequemment rencontrees chez les patients obeses ou diabetiques ou prenant des antivitamines K ou antiagregants plaquettaires. En fonction de l’experience de l’operateur et du materiel utilise, le poids resequable de tissu prostatique varie de 15g a pres de 100g par heure. La majorite de ces imperiosites sont dues a un defaut de cicatrisation de la loge prostatique dans laquelle peuvent se voir un certain nombre de debris necrotiques prostatiques des suites de la vaporisation. Neanmoins, ces techniques necessitent une courbe d’apprentissage et une formation specifique, la premiere etape visant a choisir le type de laser a utiliser. Les durees d'hospitalisation sont plus courtes, il y a moins de saignements, de complications. Le traitement classique est la resection transuretrale de prostate (RTUP) qui consiste a reduire la partie genante de la prostate au niveau de l’uretre prostatique par voie naturelle. Ainsi, la photovaporisation prostatique par laser est une alternative chez ces malades de facon a reduire le risque de complications postoperatoires.
Sur la table, un octogenaire « inoperable autrement parce qu'on a peur qu'il saigne et que son c?ur lache, explique le docteur Christian Haringanji, urologue a la clinique Saint-Francois, a Chateauroux, ou une douzaine d'operations pour ce type de pathologie ont lieu chaque semaine. Les durees d’hospitalisation sont plus courtes, il y a moins de saignements, de complications.
D’autres alternatives se sont developpees et notamment la chirurgie laser qui permet, selon la meme voie d’abord, de vaporiser le tissu prostatique en reduisant les risques de saignements ou de reabsorption du glycocolle utilise classiquement dans la RTUP. Une etude recente a confirme par mesure isotopique que la moyenne de saignements lors d’une resection etait aux alentours de 500mL.


Aujourd'hui, nous avons un gros probleme?: parce que les gens ont des problemes cardiaques, on leur pose des stents, ils sortent avec des traitements anticoagulants et ont donc des risques de saignement s'ils se font operer.
L’etude de la litterature sur le sujet est de plus en plus vaste et confirme a court et moyen terme les tres bons resultats fonctionnels de la photovaporisation prostatique (PVP) par laser. Les pertes sanguines par saignements peuvent entrainer des transfusions sanguines voire des reinterventions pour caillotage et retention vesicale. Le tissu enuclee est ainsi pousse dans la vessie et l’extraction est alors assuree par un morcellateur qui aspire en fragmentant les copeaux.
Par rapport a la technique que nous utilisions avant, le laser nous apporte des avantages majeurs.
Les avantages potentiels sont une diminution de la duree de sondage et d’hospitalisation, des saignements postoperatoires reduits, l’absence de syndrome de reabsorption du liquide d’irrigation (glycocolle) et la possibilite de traiter des malades sous anticoagulants ou a risques operatoires eleves.
L’autre complication de la RTUP est le syndrome de reabsorption appele aussi « turp-syndrome » lie a la reabsorption du glycocolle entrainant une hyponatremie de dilution, des desordres hydroelectrolytiques, des troubles de conscience ou des perturbations de la vision des couleurs ou dyschromatopsie. La courbe d’apprentissage de ces derniers lasers semble difficile a la lecture de la litterature et a l’ecoute des operateurs experimentes contrairement a la vaporisation qui semble plus aisee. L’absence de possibilite de realiser un examen anatomopathologique du tissu reseque est un des arguments des detracteurs de cette technique.
L’essor des maladies cardiovasculaires a vu se developper un certain nombre d’outils permettant de traiter les malades angineux ou arteriopathes : stent actif, antiagregant plaquettaire.
En fonction du laser utilise, les durees operatoires varient et peuvent depasser la rapidite de la RTUP ou de l’adenomectomie. Des etudes medicoeconomiques sont en cours pour confirmer l’interet aussi financier pour la communaute d’utiliser cette technique. On se retrouve donc de plus en plus frequemment devant des malades necessitant un traitement chirurgical de leur HBP et des risques de saignement majeurs lors de l’intervention. C’est la raison pour laquelle un certain nombre d’alternatives ont ete developpees de facon a reduire le risque de saignement pendant la RTUP. La resection bipolaire s’accroit timidement, elle utilise un courant bipolaire moins nefaste en cas de pacemaker mais les problemes d’hemostase sont quasi identiques.
Mais, chaque annee, de nouveaux lasers se developpent avec des caracteristiques propres et donc des resultats non superposables aux outils deja a disposition. Les sources de laser conferent aux faisceaux lumineux une absorption dans l’eau et au contact du tissu differente. Le laser Greenlight de la societe AMS est un laser de couleur verte de longueur d’onde de 532nm lui conferant une absorption dans l’eau quasi nulle et une forte absorption au contact de l’hemoglobine. Depuis la premiere application endoscopique du laser pour HBP par Costello en 1992, les lasers ont fortement evolue.
Le plus recent est le laser XPS qui est une source munie d’un arc lumineux filtre par un cristal de triborate de lithium (LBO) qui va lui conferer sa couleur verte et sa longueur d’onde. Les difficultes decrites initialement concernant la lenteur de vaporisation ne sont plus existantes avec cette puissance.
La profondeur de vaporisation reste tout a fait limitee empechant ainsi des complications en profondeur.



Ovary health supplements singapore
Prostate carcinoma enhancement mri
What causes a dog's prostate to enlarge breast
Saw palmetto side effects mayo clinic


Comments to “Prostate et laser vert legislation”

  1. sex_ledi:
    Cancer treatments , such as incontinence , sexual dysfunction , and hot flashes , but well as blood.
  2. Rambo666:
    Other plant steroids your doctor will want to confirm preceded by anti-inflammatory prostate et laser vert legislation medication and a warming of the body.
  3. 151:
    Infections or damage as the urine can back up into the.
  4. eminem4ik:
    Prostatectomy are minimally invasive surgery bacteria can be destroyed - which leads.
  5. RENOCKA:
    Swelling that is palpable (can be felt with due to infection or persistent or relapsing.